Régionales Le Lotois Malvy réelu au premier tour par les militants du PS à Cahors.

Cahors. PS : la rénovation et Malvy passent au premier tour

  

Le militants du PS ont dit "Oui".

Sans effervescence particulière, les socialistes lotois ont fait leur devoir, jeudi soir. Appelés aux urnes, 436 militants à jour de cotisation (sur 814 inscrits dans le département) ont donc répondu aux douze questions proposées.

La première énigme était la plus simple à résoudre. Seul candidat à mener la liste des régionales, Martin Malvy, le Lotois, a été… réélu avec 410 voix pour, 26 bulletins blancs ou nuls. Reste maintenant à constituer la liste du département avec, en tête, deux possibilités : le maire de Cahors, Jean-Marc Vayssouze ou son homologue de Gourdon, Marie-Odile Delcamp. Les radicaux de gauche devraient être sur cette liste. Quant aux communistes de Serge Laybros, ils évoqueront leur stratégie en novembre, au niveau régional.

L’autre thématique était liée à la rénovation. Sans surprise, les militants ont également largement validé ces questions. 264 d’entre eux (133 contre) sont favorables « aux primaires ouvertes aux citoyens », pour désigner le candidat socialiste à la présidentielle de 2012.

267 sont pour l’organisation d’une plate-forme commune avec les autres formations de gauche qui souhaitent ces primaires. Enfin la limitation à trois mandats successifs à la tête d’exécutifs locaux (mairie, conseil général, régional ou intercommunalité) est appuyée par 343 militants (contre 54) et l’interdiction de cumuler un mandat de parlementaire avec la présidence d’exécutifs locaux recueille l’assentiment de 332 militants (contre 69).

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux et recevoir les dernières nouvelles.

Laisser un commentaire

*