A Cahors un Congrès des élus dynamiques.




gérard Miquel,sénateur,président du conseil général.A la tribune,de g à dr.Jean Milhau sénateur,Jean Marc Vayssouze Maire de Cahors, président de la communauté de communes du pays de Cahors,Martin Malvy président de la Région Midi-Pyrénées,M.le préfet du Lot,Jean Launay député du Lot président de l’association des maires et élus du Lot,l’invité Maire de Sceaux,Dominique Orliac député du Lot conseillère générale de Cahors Nord-Ouest,Jacques Pouget conseiller général de Lalbenque et trésorier de l’Association.

J’ai trouvé bon le congrès des Maires et autres élus lotois, dimanche matin, au Parc des Expositions du "Sycala Cahors-Sud".
Les discours ,relativement courts étaient bons.J’ai bien aimé la mise en bouche de Jean-Marc Vayssouze qui parlait comme président de la communauté de communes de Cahors (il recevait avec le Maire de Fontanes et le conseiller général de Lalbenque).Son discours ne fut pas simplement d’accueil,il sut en faire un discours politique,enlevé,concis,
percutant.
Très bien! Ce que ne pensait pas ma voisine UMP,furieuse de cette entrée en matière percutante.

Après l’intervention sérieuse et argumentée du sénateur président du conseil général gérard Miquel,Martin Malvy souleva les applaudissements spontanés du public d’élus à plusieurs reprises.Le Président de la Région Midi-Pyrénées connait son sujet: la réforme des collectivités,et il sut faire partager ses convictions par la très grande majorité des élus qui remplissaient les tribunes,toutes obédiences confondues.
Serge Laybros sur la Poste et le service public,Marie Piqué sur la laïcité et la loi Carle furent très applaudis.

M.le Préfet ,soutenu silencieusement par ses collaborateurs et chefs de service eut la rude tâche de faire front au nom du gouvernement.Pas facile devant un public respectueux mais expérimenté et convaincu que cette réforme est profondément politique et partisane.Ils veulent bien des ajustements,une réforme, des innovations,mais justes et démocratiques ,à l’opposé du brouet qu’on veut leur faire avaler.

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux et recevoir les dernières nouvelles.

Laisser un commentaire

*