L’entraînneur Sud-Coréen Foot travaux forcés

La terrible punition du sélectionneur nord-coréen

l’histoire du jour


Lendemains de défaite difficiles pour Kim-Jong-Hun. ./ Photo AFP

OAS_AD(« Position1 »);

Trois défaites en autant de matchs auront scellé le sort de Kim Jong-Hun. Le patron de la sélection nord-coréenne au mondial sud-africain vient d’être condamné par le dictateur Kim Jong-Il à porter des charges sur un chantier pendant douze à quatorze heures chaque jour.

Voilà, le terrible sort que lui a réservé le dirigeant de son pays, doté d’un régime dictatorial de type communiste. Il avait pourtant bien commencé en permettant à l’équipe nationale de participer à une coupe du monde depuis 1966.

Or, la désillusion a été trop grande au sein du gouvernement après la gifle 7 à 0 du match contre le Portugal. En Corée du Nord, « les joueurs et les entraîneurs reçoivent de superbes maisons s’ils gagnent mais s’ils perdent ils sont envoyés dans les mines de charbon » a révélé l’ancien manager. Pour avoir trahi la confiance du dictateur, le pauvre entraîneur a donc perdu tous ses privilèges, dont sa carte de membre du seul parti politique du pays.

À côté de ça, les quolibets adressés à Raymond Domenech font envie.

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux et recevoir les dernières nouvelles.

Laisser un commentaire

*