Les Bleus victimes d’injures racistes contre Malte

Le Bleu footballeur Emmanuel Rivière est victime d’injures racistes de la part des joueurs Maltais

Photo Le Courrier Picard

 

zoom

Photo Le Courrier Picard

Le joueur de l’ASSE a subi des insultes à caractère racial lors du match de l’équipe de France espoirs. Des joueurs maltais l’auraient traité de "singe". Le club stéphanois demande des sanctions.

C’est malheureusement un nouvel épisode dans la longue série des incidents racistes dans le monde du football. Généralement, les faits se produisent surtout en dehors du terrain, cette fois c’est sur le terrain.

Mardi, l’équipe de France espoirs disputait à Amiens un match officiel contre l’équipe de Malte. L’attaquant stéphanois Emmanuel Rivière est entré en jeu à la 57e. D’après un communiqué de l’AS Saint-Etienne, Emmanuel Rivière a "subit, de la part de certains joueurs de l’équipe maltaise, des injures à caractère raciste, étant traité en particulier de «monkey» (singe en français) devant l’arbitre portugais Artur Soares Dias qui n’a rien dit et n’a pris aucune sanction", selon le club.

Joint par téléphone cet après-midi, le joueur s’est dit profondément marqué par les propos tenus. "Cela m’a perturbé. Je ne m’attendais pas à cela au cours d’un match international" a-t-il précisé. La rencontre a été tendue pendant tout le match. La fin de rencontre a été particulièrement "chaude" selon l’attaquant stéphanois.

Son club, l’ASSE, demande officiellement à l’UEFA de prendre "les sanctions qui conviennent envers ces joueurs à l’attitude inadmissible et antisportive". Le club a également demandé l’appui de la Fédération française.

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux et recevoir les dernières nouvelles.

Laisser un commentaire

*