USA elections : Une défaite annoncée !

01 novembre 2010

“Nous allons perdre”. A la veille des élections de mi-mandat, plusieurs responsables du Parti démocrate ont reconnu à demi-mot que leur formation politique devait s’attendre à un sérieux revers. Le président Barack Obama a continué à sillonner le pays, visitant cinq Etats en l’espace d’un week-end. “Cette élection est un choix entre des politiques qui nous ont menés dans cette situation lamentable et des politiques qui nous permettront d’en sortir”, a-t-il résumé, dimanche, devant 8 000 personnes réunies à l’université de Cleveland State. La salle, qui peut contenir jusqu’à 13 000 personnes, sonnait bien vide, raconte le New York Times.

M. Obama a ressorti sa fameuse métaphore sur la voiture, l’ornière et le slurpee des républicains. Selon CBS News, cette petite histoire censée illustrer l’état de l’économie américaine a été utilisée 35 fois par le président lors de la campagne. Optimiste, Obama a estimé que “si tous ceux qui ont voté pour le changement en 2008 participent à l’élection de 2010, nous gagnerons“. D’autres ténors démocrates en sont moins convaincus.

“Nous allons perdre des sièges au Sénat et à la Chambre”, a résumé très sobrement Richard Durbin, numéro deux de la majorité démocrate au Sénat, avant de nuancer : “C’est ce qui arrive traditionnellement (…) Les élections de mi-mandat ne sont jamais tendres avec le parti du président en exercice“. Howard Fineman, sur le Huffington Post, assure que des stratèges démocrates lui ont confié anonymement qu’ils s’attendaient à perdre pas moins de 70 sièges à la Chambre des représentants, ce qui représenterait une défaite historique.

Côté républicain, pas encore de triomphalisme, à part peut-être chez Sarah Palin, qui parle déjà de “séisme politique” sur FOX News. Leur leader à la Chambre des représentants, John Boehner, doit tenir un meeting, lundi soir à Cincinnati, où il devrait attaquer frontalement Obama pour un discours incitant la communauté latino-américaine à se rendre aux urnes, si on en croit le Playbook de Mike Allen.

Des sondages unanimes. Une nouvelle fournée de sondages publiés au cours du week-end est venue conforter les tendances observées ces deux dernières semaines. A savoir que les républicains devancent largement les démocrates dans les intentions de vote. Cette avance varie selon les études, allant de 3 (sondage Bloomberg) à 15 points (sondage Gallup). Le sondeur Nate Silver reprend toutes ces données sur son blog, les met en perspective, explique leurs méthodologies et finit par reconnaître qu’“on ne saura pas qui a raison et qui a tort avant mardi”.

Humour visuel. Le Rally to Restore Sanity des comédiens Jon Stewart et Stephen Colbert, qui a eu lieu ce week-end, a, comme prévu, beaucoup fait parler de lui. Mais plutôt que de faire un condensé de l’avis de tel ou tel éditorialiste d’un point de vue purement politique, voici une série de photos prises par des médias américains, qui résument bien l’état d’esprit de cette manifestation.

Salon.com a mis en ligne un très bon portfolio, alors qu’Andrew Sullivan de The Atlantic salue sur son blog un rassemblement “pas du tout partisan et presque sans attaques personnelles (…) guidé par la raison, l’empirisme et l’humour”.

Une envoyée spéciale du blog Wonkette a rapporté ces clichés…

pedobear.1288605815.jpg

i-masturbate-and-i-vote.1288605823.jpg

seattle.1288605833.jpg

Mother Jones, qui a twitté en direct depuis la manifestation, a rencontré “un groupe de zombies en t-shirts de campagne de Reagan de 1984″ qui exigeaient “les cerveaaaaaaux des libéraux”. Un des “zombie-Reagan”, étudiant à l’université de West Virginia, estime que son pays traverse “un moment très dangereux” et espère que son costume “incitera au moins les gens à aller voter”.

khimm.1288606143.jpg

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux et recevoir les dernières nouvelles.

Laisser un commentaire

*