De l’Or en fleuret pour Valentina Vezzali

alt

–>

 Euro d’escrime: un cinquième titre pour la reine du fleuret Valentina Vezzali

 

L’Italienne Valentina Vezzali avait déserté le podium individuel du fleuret lors des derniers Mondiaux, mais la triple championne olympique s’est bien reprise en s’adjugeant son cinquième titre européen samedi à Leipzig, son deuxième consécutif.

En sabre masculin, l’autre arme au programme de cette première journée, l’or est revenu à un autre abonné des podiums, le Russe Alexey Yakimenko, qui n’était pas remonté sur la plus haute marche du podium continental depuis 2006.

Valentina Vezzali a dévoré toute crue en finale la Russe Eugyenia Lamonova, par 15 touches à 4, comme elle a écrasé toutes ses précédentes adversaires, abusant de sa capacité à endormir le jeu.

En phases éliminatoires, la quintuple championne du monde a concédé pour plus gros écart six points et ne s’est laissée toucher pas plus que sept fois dans un match.

L’Italie, détentrice des quatre titres européens au fleuret, a placé une autre représentante sur la troisième marche du podium, Elisa Di Francisca, déjà en bronze lors des Championnats du monde d’Antalya en novembre. Et compte bien remettre cela dès dimanche avec sa star Andrea Baldini et Andrea Cassara avant les épreuves par équipes.

La Squadra Azzurra, qui avait quitté l’Euro comme les Mondiaux l’an dernier avec neuf médailles à chaque fois, en a déjà deux au compteur, une de moins que la Russie.

A défaut d’Aida Shanaeva, la championne du monde en titre qui a buté en huitièmes de finale, une deuxième Russe s’est hissée jusqu’en demi-finales: Inna Eriglazova.

En sabre, Alexey Yakimenko a su faire abstraction en finale des cris du public allemand, qui n’en avait que pour son champion du monde Nicolas Limbach, battu sur le fil par 15 touches à 13.

Leipzig réussit bien au Russe qui avait signé dans la cité de Jean-Sébastien Bach son seul podium mondial en 2005. Sur la route de son sixième podium européen, il a montré beaucoup d’audace. Mené 13 à 7 en quarts de finale par le Français Nicolas Lopez, vice-champion olympique, il a su renverser la tendance pour s’adjuger le match.

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux et recevoir les dernières nouvelles.

Laisser un commentaire

*