CC du Grand Cahors

Sarkozy :

L’allocution du président de la République à l’occasion de la nouvelle année a été la plus suivie de l’année, avec 10 millions de téléspectateurs. Pas de direct pour cette fois-ci. « 2010 sera une année du renouveau », a déclaré Nicolas Sarkozy. Le renouveau, à commencer par la forme : un générique tout en images, un discours plus court et préenregistré, les traditionnels vœux du président de la République se sont voulus quelque peu novateurs. Sur le fond, pas de scoop. Des vœux sobres et protocolaires. Comme le veut la tradition, les réactions sont mitigées : à l’UMP, on salue un président « rassembleur » ; à gauche, on dénonce un « indécent satisfecit ». L’occasion, pour chacun, de réaffirmer son attachement à sa tribu politique.



Nicolas Sarkozy : « Évitons les mots qui blessent »
Au menu des vœux présidentiels, la crise économique fut évoquée en premier lieu, qualifiant cette année passée de « difficile pour tous » et saluant le « sang-froid » et le « courage des Français face à la crise », jugeant que « notre pays a été moins éprouvé que beaucoup d’autres ». « Nous le devons à notre modèle social qui a amorti le choc », estime le chef de l’État.

Au revers de la taxe carbone, rejetée par le Conseil constitutionnel, Sarkozy tente de se réhabiliter : « Je ne suis pas un homme qui renonce à la première difficulté », a-t-il affirmé, ajoutant que les « mentalités et les comportements » sont difficiles à faire « évoluer ».

L’identité nationale évoquée : « Respectons-nous les uns les autres, faisons l’effort de nous comprendre, évitons les mots et les attitudes qui blessent, soyons capables de débattre sans nous déchirer, sans nous insulter, sans nous désunir », a t-il déclaré.

Sarkozy :

L’allocution du président de la République à l’occasion de la nouvelle année a été la plus suivie de l’année, avec 10 millions de téléspectateurs. Pas de direct pour cette fois-ci. « 2010 sera une année du renouveau », a déclaré Nicolas Sarkozy. Le renouveau, à commencer par la forme : un générique tout en images, un discours plus court et préenregistré, les traditionnels vœux du président de la République se sont voulus quelque peu novateurs. Sur le fond, pas de scoop. Des vœux sobres et protocolaires. Comme le veut la tradition, les réactions sont mitigées : à l’UMP, on salue un président « rassembleur » ; à gauche, on dénonce un « indécent satisfecit ». L’occasion, pour chacun, de réaffirmer son attachement à sa tribu politique.



Nicolas Sarkozy : « Évitons les mots qui blessent »
Au menu des vœux présidentiels, la crise économique fut évoquée en premier lieu, qualifiant cette année passée de « difficile pour tous » et saluant le « sang-froid » et le « courage des Français face à la crise », jugeant que « notre pays a été moins éprouvé que beaucoup d’autres ». « Nous le devons à notre modèle social qui a amorti le choc », estime le chef de l’État.

Au revers de la taxe carbone, rejetée par le Conseil constitutionnel, Sarkozy tente de se réhabiliter : « Je ne suis pas un homme qui renonce à la première difficulté », a-t-il affirmé, ajoutant que les « mentalités et les comportements » sont difficiles à faire « évoluer ».

L’identité nationale évoquée : « Respectons-nous les uns les autres, faisons l’effort de nous comprendre, évitons les mots et les attitudes qui blessent, soyons capables de débattre sans nous déchirer, sans nous insulter, sans nous désunir », a t-il déclaré.

Sarkozy :

L’allocution du président de la République à l’occasion de la nouvelle année a été la plus suivie de l’année, avec 10 millions de téléspectateurs. Pas de direct pour cette fois-ci. « 2010 sera une année du renouveau », a déclaré Nicolas Sarkozy. Le renouveau, à commencer par la forme : un générique tout en images, un discours plus court et préenregistré, les traditionnels vœux du président de la République se sont voulus quelque peu novateurs. Sur le fond, pas de scoop. Des vœux sobres et protocolaires. Comme le veut la tradition, les réactions sont mitigées : à l’UMP, on salue un président « rassembleur » ; à gauche, on dénonce un « indécent satisfecit ». L’occasion, pour chacun, de réaffirmer son attachement à sa tribu politique.



Nicolas Sarkozy : « Évitons les mots qui blessent »
Au menu des vœux présidentiels, la crise économique fut évoquée en premier lieu, qualifiant cette année passée de « difficile pour tous » et saluant le « sang-froid » et le « courage des Français face à la crise », jugeant que « notre pays a été moins éprouvé que beaucoup d’autres ». « Nous le devons à notre modèle social qui a amorti le choc », estime le chef de l’État.

Au revers de la taxe carbone, rejetée par le Conseil constitutionnel, Sarkozy tente de se réhabiliter : « Je ne suis pas un homme qui renonce à la première difficulté », a-t-il affirmé, ajoutant que les « mentalités et les comportements » sont difficiles à faire « évoluer ».

L’identité nationale évoquée : « Respectons-nous les uns les autres, faisons l’effort de nous comprendre, évitons les mots et les attitudes qui blessent, soyons capables de débattre sans nous déchirer, sans nous insulter, sans nous désunir », a t-il déclaré.

Sarkozy :

L’allocution du président de la République à l’occasion de la nouvelle année a été la plus suivie de l’année, avec 10 millions de téléspectateurs. Pas de direct pour cette fois-ci. « 2010 sera une année du renouveau », a déclaré Nicolas Sarkozy. Le renouveau, à commencer par la forme : un générique tout en images, un discours plus court et préenregistré, les traditionnels vœux du président de la République se sont voulus quelque peu novateurs. Sur le fond, pas de scoop. Des vœux sobres et protocolaires. Comme le veut la tradition, les réactions sont mitigées : à l’UMP, on salue un président « rassembleur » ; à gauche, on dénonce un « indécent satisfecit ». L’occasion, pour chacun, de réaffirmer son attachement à sa tribu politique.



Nicolas Sarkozy : « Évitons les mots qui blessent »
Au menu des vœux présidentiels, la crise économique fut évoquée en premier lieu, qualifiant cette année passée de « difficile pour tous » et saluant le « sang-froid » et le « courage des Français face à la crise », jugeant que « notre pays a été moins éprouvé que beaucoup d’autres ». « Nous le devons à notre modèle social qui a amorti le choc », estime le chef de l’État.

Au revers de la taxe carbone, rejetée par le Conseil constitutionnel, Sarkozy tente de se réhabiliter : « Je ne suis pas un homme qui renonce à la première difficulté », a-t-il affirmé, ajoutant que les « mentalités et les comportements » sont difficiles à faire « évoluer ».

L’identité nationale évoquée : « Respectons-nous les uns les autres, faisons l’effort de nous comprendre, évitons les mots et les attitudes qui blessent, soyons capables de débattre sans nous déchirer, sans nous insulter, sans nous désunir », a t-il déclaré.

CCQB: Accueil des gens du voyage renouvelé

Convention renouvelée entre l’État et les gens du voyage

Communauté de communes Quercy Bouriane Politique. (Gourdon). 

OAS_AD(« Position1 »);

 

 

Le dernier conseil communautaire de l’année a eu lieu pour les 34 élus de la communauté de communes quercy Bouriane (CCQB). Il s’est tenu quelques jours avant les fêtes de Noël à la salle des fêtes de Saint Projet, à 17 heures.

Au programme des 34 élus de la CCQB, un ordre du jour concernant quatorze rapports. Tous les rapports auront été adoptés à l’unanimité. En fin de conseil, Léon Bernard Claesen, maire de Saint Projet, a offert un verre de l’amitié, ce qui aura clôturé la soirée dans la bonne humeur générale.

Au menu des élus : l’aire d’accueil des gens du voyage avec son renouvellement de la convention d’allocation logement temporaire. Cette convention, liant l’État à la CCQB, permet à celle-ci de toucher 34 966,80 euros par an au titre de l’allocation logement temporaire. Le montant est défini selon la capacité d’accueil de l’aire.

Création et convention de mise à disposition de personnel avec la Communauté de Communes Haute Bouriane. L’éducatrice de jeunes enfants, qui entrera en fonction en début d’année 2010, a été recrutée à temps complet. Il est proposé de l’affecter uniquement sur l’animation des relais assistantes maternelles et de mettre cet agent à disposition de la CCHB pour les mêmes missions et pour 17 h 30 hebdomadaire.

Mise en place d’un plan de développement de massif pour la gestion forestière.

Le Centre Régional de la Propriété Forestière Midi Pyrénées (CRPF), en partenariat avec le Pays Bourian, propose d’engager un plan de développement de massif pour la gestion forestière. Cette action, d’une durée de trois ans, a pour but d’intensifier la gestion et la mobilisation forestière.

Au fil des dossiers de la CCQB.

Action jeunesse : conventions avec la cité scolaire Léo Ferré. Dans le cadre de l’action jeunesse, il est proposé de conclure des conventions avec la cité scolaire Léo Ferré à Gourdon afin de proposer aux élèves des interventions d’accompagnement « Initiatives jeunesse » les mercredis de 14 heures à 17 heures et les jeudis de 16 h 30 à 17 h 30, des animations les jeudis de 12 h 15 à 13 h 45 et de 17 h 30 à 18 h 30.

Projet de Maison d’assistantes maternelles : validation du projet. En séance du 25 novembre dernier, il avait été présenté au Conseil Communautaire le projet de maison d’assistantes maternelles à Saint Germain du Bel Air. Le Conseil Général du Lot, via la PMI et la Caisse d’allocations familiales sont associés au projet. La CCQB participe à hauteur de 5 000 euros.

Maison Communautaire/Maison Commune Emploi Formation : détermination des loyers. Le Syndicat Mixte du Pays Bourian souhaite intégrer une partie des locaux de la Maison Communautaire au 98 avenue Gambetta à Gourdon. Il leur sera mis à disposition quatre bureaux pour une surface totale de 71,32 m² pour un loyer mensuel de 540 euros charges incluses.

McDonalds : Bonne Année 2010 !

Une photo d’un Mac Do, voilà qui peut vous surprendre ! En fait il s’agit juste d’une pensée solidaire pour toutes les personnes qui travailleront le soir du réveillon. Et puis Mac Donald’s n’est peut-être pas le grand méchant loup que l’on croit, imaginez si les 300 "restaurants" français de la franchise s’approvisionnaient uniquement en circuit court – pommes de terre locales, steaks locaux, salades locales, … – du coup le symbole de la mondialisation américanophile deviendrait un symbole fort pour l’emploi en France, en plus des 55 000 salariés du groupe évidemment…

Joyeux Noël !
Pour ces fêtes de Noël je souhaite aussi avoir une pensée pour toutes les personnes seules, qui pourront justement rencontrer ceux qui travaillent. Enfin pour ceux qui se retrouveront en famille, c’est l’occasion de partager un moment de paix, un moment de joie où l’on oublie le travail, le chômage… Oh on peut toujours évoquer ses projets futurs et puis tenez, si vous avez lu ce billet n’hésitez pas à parler de Terre Démocrate !

Un très joyeux Noël à vous toutes et tous.

Dominique de Villepin Candidat en 2012

Dominique de Villepin est déjà en campagne

Création d’un pôle gaulliste et républicain

Ces derniers mois, Dominique de Villepin a sillonné la France en se déplaçant notamment en Bourgogne, en Aquitaine ou bien encore dans le Midi afin d’aller à la rencontre des Français.  De ce vaste tour de France, il a  tiré quelques précieux  enseignements. Il est désormais conscient que l’hostilité à l’égard du gouvernement ne cesse de croître et que les régionales risquent de se transformer en véritable marasme pour l’UMP. Pendant ce temps là, sa côte de popularité ne cesse de croître. Le dernier sondage IFOP le crédite d’ailleurs de 8% d’opinions favorables dont 15% en Ile-de-France en cas de 1er tour des présidentielles.

Dès lors, Dominique de Villepin se prend à rêver et ne cache plus son envie de se présenter. Alors que ses soutiens sont de plus en plus nombreux, l’ancien hôte de Matignon n’entend pas fonder un groupe parlementaire. Pourtant son club politique rassemble aujourd’hui près de 7000 membres dont près de 30 députés, les derniers ralliements en date étant ceux de Jean Ueberschlag et de Marie-Anne Montchamp.

Comme l’a bien résumé Denis Bonzy, ce socle de 8% le dispense de l’appui d’un parti. L’ambition de Dominique de Villepin est de favoriser un mouvement populaire horizontal plutôt que la structure pyramidale des partis traditionnels. Ce « pôle gaulliste, républicain et social » qu’il appelle de ses vœux entend peu à peu prendre forme autour de son club politique. Au cours du mois de Janvier, des antennes départementales verront d’ailleurs le jour un peu partout en France.

La bataille du centre droit

Dominique de Villepin sait  qu’il faudra jouer des coudes pour se tailler une place au sein de l’échiquier politique en 2012. A l’instar de Jacques Chirac en 1995, son salut passe par le centre droit. Alors qu’il y a un an cette probabilité semblait impossible, la donne est aujourd’hui tout autre. François Bayrou a commis une erreur stratégique monumentale en orientant le Modem à gauche. Il ainsi involontairement livré un boulevard à un Dominique de Villepin qui n’en demandait pas tant. C’est donc tout naturellement que les villepinistes n’ont pas répondu à l’appel au rassemblement de François Bayrou.

Mais Nicolas Sarkozy n’ignore pas la menace. Le chef de l’Etat sait désormais que le procès Clearstream est perdu, Dominique de Villepin en a remporté la victoire médiatique.Le verdict n’en changera pas l’issue.  Si l’ancien Premier Ministre est condamné, il fera appel et cela ne fera que renforcer davantage son statut de martyr. S’il est blanchi, la défaite ne sera que plus cinglante.

L’arme qu’entend employer Nicolas Sarkozy pour faire face à Dominique de Villepin, c’est tout simplement le Nouveau Centre. Le chef de l’Etat souhaite en faire bien plus qu’un appendice de l’UMP, l’opération de récupération du sigle UDF va dans ce sens et lui donnerait une certaine légitimité historique.

Dernièrement Hervé Morin n’a ainsi pas hésité à déclarer qu’il n’excluait pas qu’un candidat du Nouveau Centre se présente en 2012. Ceci afin de fragmenter un peu plus l’électorat de Dominique de Villepin. Maintenant Hervé Morin paraitra t-il crédible en alternative à Nicolas Sarkozy ? Rien n’est moins sûr…

Le peuple Iranien se rebiffe.

lundi 28 décembre 2009

—————————————————————-
LES FAITS
—————————————————————-

Nouvelles émeutes sanglantes en Iran
Plus de 15 manifestants ont été tués selon la télévision officielle, 300 arrêtés et des dizaines blessés dimanche à Téhéran, lors de très violents affrontements entre des dizaines de milliers d’opposants au gouvernement et les forces de l’ordre. Ce sont les plus sanglants depuis les grandes manifestations de juin qui avaient suivi la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad. Ali Moussavi, le neveu du leader de l’opposition, Mir Hossein Moussavi, a été tué lors de ces affrontements. Les médias officiels ont confirmé en fin d’après-midi ce que la presse d’opposition avait indiqué tout au long de la journée, à savoir la mort de "plusieurs" manifestants sous les balles de la police ou des bassidjis. La police, elle, évoque désormais la mort de "cinq manifestants". Trois des quatre autres victimes recensées auraient également été tuées par des "tirs directs", selon Rahesabz, l’un des principaux forums de l’opposition.

USA : réexamen des procédures de sécurité demandé à bord des avions de ligne par Obama, après qu’un Nigérian de 23 ans a tenté de faire exploser vendredi le vol Northwest 253 Amsterdam-Detroit.

Croatie : le candidat
de l’opposition en tête
Le social-démocrate Ivo Josipovic et le maire de Zagreb, l’indépendant Milan Bandic, sont arrivés
en tête du premier tour de l’élection présidentielle, selon des sondages à la sortie des bureaux de vote effectués hier.

Expulsion de Hmong
L’armée thaïlandaise a commencé à expulser vers le Laos quelque
4 000 membres de cette ethnie minoritaire d’Asie du Sud-Est qui étaient hébergés dans le nord-est du pays, certains depuis plus de trente ans.

L’EPR rate un contrat
Un consortium mené par EDF et GDF-Suez s’est fait souffler par la concurrence sud- coréenne un important contrat pour la construction de quatre centrales aux Emirats arabes unis.

Succession d’Y. Rocher
Bris Rocher, 31 ans, petit-fils de l’industriel décédé samedi d’un accident vasculaire cérébral, assumera la présidence du groupe de produits de beauté.

L’évadé de Mauzac
introuvable
Agé de 62 ans, il s’est enfui vendredi du centre de détention de Mauzac en Dordogne.

Retour à la surface
Les trois spéléologues piégés depuis mercredi à moins
700 m dans le gouffre de Romy (Pyrénées- Atlantiques) sont remontés dimanche
à la surface sains et saufs.

RER : fin de la grève
sur la ligne A
La circulation sur la ligne C du RER reste perturbée aujourd’hui.

53 skieurs bloqués sur un télésiège en panne ont été hélitreuillés hier après-midi à Gresse-en-Vercors (Isère). L’opération a nécessité l’intervention de deux hélicoptères de la sécurité civile.
*** sur mesure
2,25 millions
C’est le nombre de voitures vendues en France cette année. L’Hexagone aura connu en 2009 sa meilleure année depuis 2001, grâce notamment à la prime à la casse, selon une information des Echos (http://www.lesechos.fr/info/auto/020284889675-le-marche-automobile-francais-finit-l-annee-2009-en-fanfare.htm) parue aujourd’hui. "Tout comme novembre, décembre confirme que le marché automobile termine l’année sur
les chapeaux de roue, avec un bond des immatriculations de
40%", indique le journal.

*** sur écoutes
"Je suis moi-même bouleversé par le nombre de témoignages de sympathie et de soutien que j’ai reçus dans la prison de Winterthur et que je continue à recevoir ici, dans ce chalet de Gstaad où je passe les fêtes avec mon épouse et mes enfants."
Le cinéaste Roman Polanski est sorti de sa réserve dimanche pour remercier ses soutiens, dans une lettre transmise par Bernard-Henri Lévy.

—————————————————————-
LA TOILE
—————————————————————-

Téhéran ébranlé par la contestation
L’Iran se préparait au pire pour ce dimanche de l’Achoura, anniversaire de la mort de l’imam Hossein, il y a 3 000 ans, figure de la résistance contre le despotisme. Les célébrations ont fourni aux Iraniens une nouvelle occasion de manifester leur opposition au pouvoir. Le site Tehran Bureau (http://www.pbs.org/wgbh/pages/frontline/tehranbureau/2009/12/ashura-updates-four-reported-killed.html) et le blog The Lede (http://thelede.blogs.nytimes.com/2009/12/27/updates-on-protests-and-clashes-in-iran/) du New York Times proposent des mises à jour régulières des derniers bilans sur place. Selon le WSJ (http://online.wsj.com/article/SB126190470303706251.html), ces violences, qui surviennent en période de fête religieuse et peu après la mort d’un autre opposant au régime, l’ayatollah Montazeri, revêtent désormais un aspect "hautement symbolique". Le journal mentionne en outre le refus de plus en plus fréquent par les agents de police de tirer sur la foule. Selon le Guardian (http://www.guardian.co.uk/world/2009/dec/27/iran-protest-crackdown-dead-tehran), la violente résistance des manifestants face aux forces de l’ordre montre que la contestation iranienne est passée à un stade supérieur. Pour un éditorialiste de The Independent (http://www.independent.co.uk/opinion/commentators/ali-ansari-this-is-a-crucial-moment-the-government-is-out-of-control-1851466.html), le régime est désormais "hors de contrôle".

Discrimination positive
Malgré la prochaine nomination de 10 sénatrices, l’Egypte souffre du manque de femmes dans ses institutions, rapporte L’Expression (http://www.lexpressiondz.com/article/2/2009-12-28/71219.html).

Un lieu pour mourir
Polémique en Suisse autour de l’ouverture d’un centre dédié à l’euthanasie tout près d’une école, révèle
24 heures.

Pas si nul
L’éditorialiste  néoconservateur William Kristol considère que la première année d’Obama "aurait pu être pire", si ce n’est pour la réforme de la santé. A lire dans le Weekly Standard (http://www.weeklystandard.com/Content/Public/Articles/000/000/017/383iikmn.asp).

La mafia s’exporte
Le Royaume-Uni est une nouvelle destination prisée par la mafia italienne, analyse The Observer (http://www.guardian.co.uk/world/2009/dec/27/mafia-crime-italy-gangs-camorra). Selon des enquêteurs spécialisés, la "British connection" permettrait aux gangs mafieux d’écouler de la drogue, de blanchir de l’argent et de fournir un refuge aux criminels poursuivis en Italie.

Loin de chez eux
Le quotidien Times of India (http://timesofindia.indiatimes.com/india/In-Valley-nearly-1L-kids-in-orphanages/articleshow/5385288.cms) revient sur la hausse inquiétante du nombre d’orphelins dans la vallée du Cachemire. Beaucoup ont encore un parent vivant. Mais, frappés par la pauvreté ou menacés pour leurs opinions politiques,
ils préfèrent de plus
en plus confier leurs enfants à des institutions.

———————————————————————————————-

L’emploi intérimaire se porte bien en France

L’emploi intérimaire se porte bien  à Cahors.


23/12/2009
.

Les chiffres annoncés par le ministère du Travail sont en hausse de 8,5% par rapport au trimestre précédent, tirés principalement par l’industrie et la construction.

473.500 salariés sont aujourd’hui intérimaires, soit 8,5% de plus qu’au 2e trimestre 2008. «Après quatre trimestres de très fortes baisses, suivies d’une stabilisation au deuxième trimestre, l’emploi intérimaire se redresse», relève le ministère du Travail. De bons chiffres essentiellement portés par les secteurs de l’industrie (+10,3%), du tertiaire (+8,5%), et «à un rythme plus modéré», par celui de la construction (+5,8%).

Le niveau de l’emploi intérimaire reste cependant encore très inférieur à son niveau du troisième trimestre 2008, plus d’un poste sur trois ayant au total été supprimés sur un an, avant le rebond de ce trimestre. La hausse enregistrée par l’ensemble l’industrie succède par ailleurs à un recul particulièrement important aux trimestres précédents (50% des postes supprimés en un an).

Un indicateur avancé

 

Si l’intérim est en hausse dans tous les secteurs de l’industrie, celui de la fabrication des matériels de transport enregistre une augmentation plus marquée, à hauteur de 21,3%. Un chiffre probablement à imputer, au moins en partie, à l’effet de la prime à la casse.

Dans le tertiaire également, c’est l’ensemble des composantes (commerce, transport, activités non marchandes, immobilier…) qui voient augmenter leur nombre de salariés intérimaires. Seules particularités, l’hébergement et la restauration enregistrent cette hausse pour le deuxième trimestre consécutif.

Les bons chiffres de l’intérim sont généralement l’indicateur avancé d’une embellie sur le marché du travail. Pourtant, Nicolas Bouzou, économiste chez Altarès, relativise la bonne nouvelle : «L’augmentation particulièrement marquée dans le secteur automobile n’est pas, globalement, de bonne augure. Car le secteur de l’industrie, qui connaît une crise structurelle, ne devrait pas créer d’emplois en grande quantité», explique-t-il. «L’ampleur de la hausse n’est pas non plus suffisante pour présager d’une prochaine baisse du chômage. Du moins en 2010».

 

Vos demarches administratives par Internet

21 sites Internet pour vos démarches administratives
 

Trop compliquées, trop d’intermédiaires, trop longues…Voici 21 services en ligne pour faciliter vos démarches administratives, gratuitement !
 http://www.planet.fr/anim/demarches-administratives-sur-internet.24181.2.fr.html

www.vos-droits.justice.gouv.fr